Laosteo
Ostéopathe à Antibes
 
2721 chemin de saint Claude, 06600 Antibes
 
Disponible de 8h30 à 19h30
 
07 67 62 60 35
Laosteo
Ostéopathe à Antibes

La cohérence cardiaque expliqué par mon ostéopathe

Qu’est ce que la cohérence cardiaque ?

 

I. La cohérence cardiaque par la respiration :

La cohérence cardiaque est une méthode basée sur le contrôle de la respiration.

Elle consiste à faire 6 respirations par minutes

→  inspiration durant 5secondes (on inhibe pendant 5s le SNP)

puis

→ expirations durant 5 secondes), (on inhibe pendant 5s le SNS)

pendant 5 minutes en tout et cela 3 fois par jour.

 

Grâce à ce type de respiration on contrôle à la fois le système parasympathique et le système sympathique ce qui permet d’aboutir à un état de neutralité. Les battements du cœur s’harmonise pour donner une courbe d’allure sinusoïdale

 

II. Quelques Explications sur le fonctionnement de la cohérence cardiaque

A. Comprendre le fonctionnement du cœur

  1. la fréquence cardiaque

 

Tout d’abord il faut savoir qu’un cœur en bonne santé possède une fréquence cardiaque situé entre 50 et 80 pulsations par minute au repos, cette fréquence s’élève à l’exercice (220-votre âge).

 

Mais même si la fréquence cardiaque est plus ou moins fixe il existe des petites variations dans le rythme cardiaque qui peuvent être relevé par l’électrocardiogramme. Ce phénomène est appelé Variabilité de la Fréquence Cardiaque (VFC) c’est l’intervalle de temps compris entre deux battements.

 

Explication : Notre VFC peut être totalement chaotique , c’est a dire qu’entre deux battements cardiaque l’intervalle de temps  Δt est très variable.

L’état de cohérence cardiaque fait référence à l’état d’harmonie ou de stabilité de ces variations  de manière à obtenir des intervalles de temps très similaire (la courbe ressemble alors une une sinusoïde)

 

  1. Le cœur et le cerveau

Le cœur est sous l’influence du système Nerveux Autonome (qui ne dépend pas de notre volonté) qui est composé du système Nerveux Sympathique et Parasympathique qui agissent de manière opposé.

 

  • La colère, le stress, la peur stimulent le système Sympathique qui permet l’accélération du rythme cardiaque
  • Le repos, le calme, renforce le système Parasympathique qui permet la diminution du rythme cardiaque

 

B. Le CŒUR : comment le cœur bât-il?

  1. Un système Intrinsèque :

 

Le cœur contient des cellules spécialisées  (autorythmique) qui génèrent un potentiel d’action de manière rythmique et cyclique répartie en deux structures :

  • le nœud sinusal : donne une fréquence de base de 120bat/min
  • le nœud atrioventriculaire donne une fréquence de 70bat/min

 

  1. Un système Extrinsèque :

 

Le système sympathique et le système parasympathique agissent sur ces deux stuctures et permettent ainsi de moduler la contraction du muscle cardiaque.

 

Au repos c’est le système Parasympathique (« frein ») qui domine le système Sympathique (accélérateur) ainsi il abaisse/freine la fréquence cardiaque.

 

Face à un stress le système sympathique va prendre le dessus sur le système parasympathique en résulte une accélération du rythme cardiaque.

 

 

III. Comment contrôler le système nerveux Autonome ? Par la respiration

L’inspiration  inhibe temporairement le Parasymphatique  => le cœur s’accélère

L’expiration  stimule temporairement  le Parasympathique => le cœur ralenti

 

Ainsi la régulation du rythme cardiaque est modulé par le système nerveux autonome qui lui même influencé par la respiration.


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Osteo2ls

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.